• Gnothi Seauton
  • "Les moyens peuvent être comparés à une graine et la fin à un arbre ; et il existe le même rapport intangible entre les moyens et la fin qu'entre la graine et l'arbre." Gandhi

  • « Les obstacles sont ces choses effrayantes que vous apercevez quand vous quittez votre but des yeux. » Hannah More

  • Votre article : cliquez⬇

    Gnothi Seauton
  • Le Guerrier Pacifique

  • Tout changement de vie est la conséquence d'un changement de conscience où le lâcher-prise et l'amour de soi sont les clés.

  • Tirage tarot

    Tarot
  • « L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit. » Gandhi

  • Articles les plus consultés

  • "Même le deuil et la trahison peuvent nous apporter l’éveil" Bouddha

  • ” Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c’est ainsi qu’on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l’on doit honorer en autrui la croyance qu’on ne partage pas “ Bouddha

  • meditation

    ” Ne te fie pas aveuglément aux paroles d’autrui, même celles du Bouddha. Observe ce qui t’apporte personnellement le contentement, la paix et la lucidité : là est ton chemin “

    Bouddha

  • Nouvelle Terre

Bouddha disait…

Il y a fort longtemps, un homme a décidé de tout abandonner afin de rechercher l’éveil. Siddharta Gautama devint un jour le Bouddha, ce qui signifie l’Eveillé. Il fut à la base même de la religion sans dieu, celle qui accepte toutes les croyances et non-croyances. Une philosophie qui n’a jamais engendré aucune tuerie, car la non-violence est dans ses fondements. Aujourd’hui, aucun message du Bouddha n’a vieilli. En fait, ses paroles n’ont peut-être jamais été autant d’actualité. Ce sont des pensées qui ont traversé l’espace et le temps pour parvenir jusqu’à nous.

 » Connaître le chemin et ne pas le mettre en pratique, c’est être comme la louche dans la soupière ne sentant pas le goût de la soupe  »

 » Si tu ne trouves pas la vérité là où tu es, où crois-tu donc pouvoir la trouver ?  »

 » Ceux qui sont éveillés vivent dans un état de perpétuel étonnement  »

 » On peut allumer des dizaines de bougies à partir d’une seule sans en abréger la vie. On ne diminue pas le bonheur en le partageant  »

 » Celui qui est maître de lui-même est plus grand que celui qui est maître du monde  »

 » La vie est si dure… au fond, à quoi sert d’exprimer autre chose que de la bonté ?  »

 » Rester en colère, c’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention de le jeter sur quelqu’un ; c’est vous qui vous brûlez  »

 » Il n’est pas nécessaire de méditer au nom de Jésus, de Bouddha ou de qui que ce soit. Il suffit de méditer, tout simplement. Méditer  »

 » Ne recherche pas la perfection dans un monde aussi changeant. Perfectionne plutôt ton amour  »

 » Ne te fie pas aveuglément aux paroles d’autrui, même celles du Bouddha. Observe ce qui t’apporte personnellement le contentement, la paix et la lucidité : là est ton chemin  »

 » Une conscience troublée par les désirs ne peut se libérer. Une sagesse troublée par l’ignorance ne peut se développer  »

 » La vie n’est pas un problème à résoudre mais une réalité à expérimenter  »

 » L’insensé reconaissant sa folie est en réalité sage. Mais l’insensé qui se croit sage est vraiment fou  »

 » Ce que nous cultivons dans nos périodes sereines devient une force que nous engrangeons pour nos périodes de changement  »

 » Le bonheur n’est pas chose aisée. Il est très difficile de le trouver en nous, il est impossible de le trouver ailleurs  »

 » Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde  »

 » Même le deuil et la trahison peuvent nous apporter l’éveil  »

 » Qu’est-ce que la peur ? L’appréhension de quelque chose qui n’est pas encore arrivé  »

 » Ne croyez pas les individus, fiez-vous aux enseignements ; ne croyez pas les mots, fiez-vous au sens ultime, ne croyez pas l’intellect, fiez-vous à la Sagesse  »

 » Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi même le chemin  »

 » Soyez à vous-mêmes votre propre refuge. Soyez à vous-mêmes votre propre lumière  »

 » Certains jours, nous nous sentons tels des étrangers dans ce monde. Mais lorsque notre coeur s’ouvre, nous comprenons que notre place est précisément ici  »

 » Afin d’ouvrir notre coeur tel un Bouddha, nous devons accueillir les dix milles joies et les dix milles peines de la vie  »

 » Meilleur que mille mots privés de sens est un seul mot raisonnable, qui peut amener le calme chez celui qui l’écoute  »

 » Mon action est mon seul bien, mon action est mon héritage, mon action est la matrice qui me fait naître, mon action est ma race, mon action est mon refuge  »

 » Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c’est ainsi qu’on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l’on doit honorer en autrui la croyance qu’on ne partage pas  »

 » J’appelle sage celui qui, tout innocent qu’il est, supporte les injures et les coups avec une patience égale à sa force  »

 » La réalisation du soi réside avant tout dans la pratique  »

 » Si la haine répond à la haine, comment la haine finira-t-elle ?  »

 » Ne demeure pas dans le passé, ne rêve pas du futur, concentre ton esprit sur le moment présent  »

 » Quel que soit le nombre de saintes paroles que vous lisez, que vous prononciez, quel bien vous feront-elles si vos actes ne s’y conforment pas ?  »

« Ni la coutume d’aller nu, ni celle des cheveux tressés, ni celle de répandre de la poussière sur son corps, ni le jeûne, ni le sommeil sur le sol, ni le fait de se recouvrir de cendres, ni les prosternations, aucune de ces choses ne purifie le mortel qui n’a pas dépassé le doute ».

Bouddha

3 Réponses

  1. Il existe des Hommes, qui par leur parcours de vie, ont su montrer à quel point, ils avaient compris, « qui ils étaient ». Ils nous révèlent par leur vie, l’être divin qui se cache en chacun de nous…

  2. Ton introduction m’évoque un souvenir :

    Un jour, un proche m’a dit que la spiritualité appartenait au passé. Ayant consacré toute mon adolescence à cheminer vers la paix avec ferveur, cette affirmation m’a profondément bouleversée, je ne pouvant acquiescer cette idée intolérable.

    J’ai du alors résoudre un koan pour apaiser cet intense malaise : »Quel est le cœur éternellement vivant de la spiritualité ? » La réponse fût salvatrice. :-)

    Bien tendrement.

  3. Bonjour Aksysmundi,

    Merci pour ton commentaire… Ce n’est pas moi qui ai rédigé l’introduction des citations, j’ai juste rédigé le 1er commentaire…

    Je viens de visiter ton site, il est très beau…

    Pour ce qui est de la spiritualité, je te rejoins plus que jamais. Car elle appartient au présent et seul le présent existe. Le passé et le futur n’existent que pour agrémenter « le jeu » de la vie. Nous sommes avant tout, des êtres spirituels…

    Namaste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :