• Gnothi Seauton
  • "Les moyens peuvent être comparés à une graine et la fin à un arbre ; et il existe le même rapport intangible entre les moyens et la fin qu'entre la graine et l'arbre." Gandhi

  • « Les obstacles sont ces choses effrayantes que vous apercevez quand vous quittez votre but des yeux. » Hannah More

  • Votre article : cliquez⬇

    Gnothi Seauton
  • Le Guerrier Pacifique

  • Tout changement de vie est la conséquence d'un changement de conscience où le lâcher-prise et l'amour de soi sont les clés.

  • Tirage tarot

    Tarot
  • « L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit. » Gandhi

  • Articles les plus consultés

  • "Même le deuil et la trahison peuvent nous apporter l’éveil" Bouddha

  • ” Il ne faut jamais blâmer la croyance des autres, c’est ainsi qu’on ne fait de tort à personne. Il y a même des circonstances où l’on doit honorer en autrui la croyance qu’on ne partage pas “ Bouddha

  • meditation

    ” Ne te fie pas aveuglément aux paroles d’autrui, même celles du Bouddha. Observe ce qui t’apporte personnellement le contentement, la paix et la lucidité : là est ton chemin “

    Bouddha

  • Nouvelle Terre

J’accepte (?)

Philosophie

livre3.jpg

Comment appliquer cette philosophie de vie ?

Il n’est pas nécessaire de pratiquer un quelconque rituel, de prier, d’étudier, etc. Seul, la compréhension de « qui vous êtes » suffit à ce que automatiquement vous la mettiez en pratique.

« Connaître le chemin et ne pas le mettre en pratique, c’est être comme la louche dans la soupière ne sentant pas le goût de la soupe » Bouddha

Regardez ce vase et inscrivez sur un papier ce que vous voyez. Ensuite, montrez ce vase à un jeune enfant et demandez lui de dire ce qu’il voit…S’il voit la même chose que vous, demandez à un enfant plus jeune et ainsi de suite. Quand vous tomberez sur un enfant qui voit 9 dauphins, vous apprendrez quelque chose sur lui et sur vous-même.

dauphins.jpg

En effet, si vous voyez un couple dessiné sur le vase, c’est que votre perception est corrompue …
Des recherches ont montré que les jeunes enfants ne peuvent pas identifier le couple car ils n’ont pas d’image mentale préalable accordée à un tel scénario..
Ils voient 9 dauphins.
Cette expérience illustre le fait que nous vivons, malgré nous, dans un contexte dont nous ne sommes pas totalement indépendant. Ne voyons nous que les scénarios que l’on nous propose? Il n’est pas mauvais de choisir de rester dans un tel contexte, bien sûr. Je pense juste qu’il faut avoir conscience que nous avons le choix.
La question est :
Voulez-vous être libre de ce contexte ?
Voulez-vous voir ce vase avec les yeux d’un enfant sans qu’on vous en donne la permission? Sans que quelqu’un ne vous l’ait suggéré avant?
Voulez-vous passer pour un fou parce que vous remettez en question des modèles de société établis depuis la nuit des temps?
Voulez-vous prendre ce risque?
Cette philosophie de vie est basée sur la prise de conscience de notre réel « essence ». Vouloir comprendre cette manière de concevoir la vie et notre existence en générale, vous obligera peut-être à changer de point de vue, ne fusse qu’un instant.
Au pire, vous risquez de passer pour un fou si vous prétendez ensuite que ça a transformé de manière positive votre vie… Et c’est ce que je vous souhaite de pire…

« Si tu veux progresser, accepte de passer pour un imbécile ou un dément »

Epictète

« L’essence de la philosophie est qu’un homme devrait vivre de manière à ce que son bonheur dépende aussi peu que possible de causes extérieures. »

Epictète

« Ils ne savaient pas… »

n.png« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. »
Mark Twain

Dans l’article sur le conditionnement social, j’en parlais déjà. Je crois que l’expérience que nous avons de l’environnement dans lequel nous vivons, nous handicape dans notre projet d’épanouissement. Il y a des évidences transmises par nos pairs plus anciens, desquelles, il nous viendrait même pas à l’idée de les remettre en question. Ce qui est pire encore, c’est quand bien même l’idée nous traverserait de les remettre en question, cela ne changerait pas grand chose à notre point de vue initial. La cause vient du fait que certaines connaissances que nous avons, sont encrées/incrustées au plus profond de nous même, venant écraser notre ressenti le plus profond.

Si notre pensée est bien créative alors ces vérités que nous avons apprises et auxquelles nous croyons, prennent vie. Elles deviennent « expérience ». Ces expériences, nous poussent parfois à adopter un état d’esprit empreint de peur, de doute et de désespoir! Par la suite, nous connaissons une succession d’échecs dont nous ne percevons pas le processus de réussite duquel ils sont censés faire partie…

Et si, j’avais envie de passer ma main à travers un mur (ça fait sourire)? Tout le monde sait que c’est impossible. Nous en ferons sans doute jamais l’expérience tant que nous saurons que c’est impossible! Le choix d’un exemple aussi gros est délibéré. Il me sert juste à illustrer le concept de vérité; « ce que tout le monde sait » ou plutôt, « ce que tout le monde croit ».

J’ai oublié que tout était possible et je suis comme l’enfant qui n’as pas de plan pour effectuer sa tache (➦ les deux enfants).
Je fait le pari que c’est le choix que j’ai fait en devenant « Homme ». Celui de me rappeler « qui je suis » sans le plan.

Je fais le pari que c’est le choix de tous les Hommes!

Enfin, je fais le pari que le problème n’est pas du à un manque de connaissance mais plutôt à un oubli de ce que l’on sait. Lisez bien « …ce que l’on sait… » et pas « ce que l’on a appris » ou même « ce que l’on ignore »!

L’Homme est parfait mais, il a volontairement fait le choix de l’oublier pour pouvoir exister…
Gnothi Seauton

Le conditionnement social

pavlov.jpg

Via nos parents, l’école et les médias, on nous transmet de génération en génération un savoir.
Nous sommes pour la plupart, persuadé d’être acteurs dans la société. Et nous avons raison parce ce n’est pas l’acteur qui dirige le film. L’acteur est bien payé et joue très bien son rôle.

Quel effet cela ferait-il d’être acteur, réalisateur et producteur à la fois? Quel effet cela ferait-il de pouvoir nous approprier complètement le film de notre vie?

Il est des choses qui paraissent évidentes mais qui, en y réfléchissant, ne le sont peut-être pas.
Réfléchir, non pas avec son savoir (comme acteur) mais plutôt, avec son ressenti le plus profond. Considérons le savoir comme l’expérience d’une tierce personne dont on va tirer des conclusions. Mais, de grâce, n’oublions pas de tirer des conclusions. C’est à dire, qu’il faut observer, critiquer, remettre en question les conclusions déjà proposées et peut-être même réitérer l’expérience en cas de doute.

Deux règles suffisent:

Ne jamais atteindre à l’intégrité morale ou physique de nos semblables (considérons l’autre comme une partie fragile de nous même)(considérons aussi que nous faisons partie, nous-même, de nos semblables). Entretenir l’environnement dans lequel nous vivons.

Ces règles sont simples et quiconque prétend ne pas les comprendre ou les interprète de telle manière à les contourner, se ment à lui-même. Nous savons tous au fond de nous-même ce qui serait le meilleur pour nous. Dès le moment où nous avons cette connaissance, nous savons ce qui est le meilleur pour autrui.
Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent. Et donne aux autres ce que tu aimerais recevoir de leur part. N’attends rien en retour autant que tu n’attendras jamais de ta propre main qu’elle te remercie de lui avoir mis un gant pour la protéger.

Ne croyez pas les individus, fiez-vous aux enseignements ; ne croyez pas les mots, fiez-vous au sens ultime, ne croyez pas l’intellect, fiez-vous à la Sagesse. Bouddha


%d blogueurs aiment cette page :